Réforme de l’assurance maladie et chômage : les gagnants et les perdants

La réforme du financement de l’assurance maladie et chômage fait partie des priorités d’Emmanuel Macron. En quoi consistera-t-elle ? Les choses pourraient être plus compliquées et passionnelles qu’il n’y paraît. 

Les mesures de la réforme Macron

Il s’agit de basculer les cotisations salariales pour l’assurance maladie qui représentent 0,75% du salaire brut, et celles pour l’assurance chômage, soit 2,4% du salaire brut, sur 1,7 point de CSG. Supprimer ces cotisations entraînerait donc, d’un côté, une augmentation du salaire net équivalente à 3,15% du salaire brut. De l’autre, la hausse de la CSG induirait une perte de 1,67% (avec l’abattement). Au final, le gain sur le salaire serait donc de 1,48% pour un salarié classique.

Continuer de lire « Réforme de l’assurance maladie et chômage : les gagnants et les perdants »

Publicités