Bienvenue à Montmorency: Un nouveau commerce pour flatter les palais ou des idées de cadeaux

Première boutique  pour Anastasia LUCIANI

14, Rue Carnot, à Montmorency, en face de l’ancien emplacement de la Maison Delépine, qui fut une marque célèbre pour le chocolat à Montmorency, Anastasia Luciani a ouvert sa toute première adresse le 16 Février 2018.

 Sa maison :

O’Délices de Kachou

accueille les gourmets, mais également ceux et celles qui recherchent à satisfaire un petit plaisir gustatif.

 Des chocolats il y en a pour tous les goûts : chocolat noir, blanc, au lait, ou au piment pour des cadeaux qui éveilleront les sens de vos amis et votre famille.

Les « chocoaddicts » trouveront les gourmandises,

  • la guimauve aérienne tel un nuage de douceur, aromatisée avec de vrais fruits biologiques ou extraits naturels, sans colorant, sans blanc d’oeuf sans conservateur, sans gluten.
  • les dragées amandes « finesse extrême », amandes naturelle au goût délicat de la douce amertume, remarquablement équilibrée.
  • les petits cœurs, le bon goût du chocolat au lait moulé finition au sucre coloré sans amande, spécial pour les enfants!, et
  • bien plus encore  …

 

 

 Ses références :

Le Caraque d’Or. C’est le blason qu’a choisi de donner Marc Vellut à un art qu’il pratique depuis près d’un demi-siècle. La Chocolaterie qu’il a ouverte au nom de ces fameux vaisseaux qui transportaient les fèves de cacao est aujourd’hui le lieu de confection d’une gamme de bonbons de chocolat, inventée au fil de l’eau par celui qui, depuis l’âge de 14 ans, se passionne pour les secrets de fabrication du praliné sous toutes ses formes. Attachement aux produits frais, sélection des meilleurs crus, usage exclusif du pur beurre de cacao…
Le Caraque d’Or est le  » label maison  » de bonbons et bouchées de chocolats composés d’ingrédients de la plus grande qualité.

La maison Valrhona, la fabrication du chocolat du planteur au chef pâtissier, en passant par les experts Valrhona, le savoir-faire de leur collaborateurs et partenaires s’expriment à chaque étape de la fabrication.

 

Le secret dévoilé :

« Quand vous entrez dans ma boutique, vous avez dix ans, vous ressortez vous en avez cinq. Le chocolat a un côté régressif touchant qui incline également à la relation à l’autre. Très rarement, les gens repartent aussitôt. Il y a une sorte de détente particulière liée aux échanges sur le chocolat. »

Anastasia Luciani compare un chocolat à un produit délicat: il doit être dégusté. « Il faut casser un petit morceau, le mettre en bouche. Faire rouler sa salive entre la pointe de la langue et le palais. Cela permet de capter toutes les nuances et pas l’amertume. Et lorsque vous en dégustez plusieurs à la suite, boire un verre d’eau entre chaque. »

 Conseils de dégustation

Difficile pour cette jeune commerçante d’énoncer ses chocolats préférés : « Cela dépend des moments de la journée. Le matin, j’aspire plus à des tonalités sucrées. L’après-midi, c’est chocolat noir. »

Dans les rayonnages la boutique expose bien d’autres tentations :

La boutique d’Anastasia Luciani apporte une dynamique dans la rue Carnot qui va, espère-t-elle, en augmenter le passage et, pourquoi pas, inciter d’autres commerçants à s’y installer. Elle a aussi plein d’idées, qu’elle partage avec les autres commerçants pour promouvoir « les produits français ».

Nous lui souhaitons le succès désiré

 

Et pour les fêtes de Pâques, laissez vous tenter, il y a le choix , à tous les prix … 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s